L’exposition «La fabrique du monde» invite à l’exploration de nouveaux espaces imaginaires

EXTRAIT : Carto-photographies

Pas moins originale, la photographe française Céline Boyer présente sa série «Empreintes» sur la galerie reliant les deux salles d’exposition. Des cartes projetées sur la main de différents anonymes racontent des histoires singulières, de Lima à Dehli, en passant par Casablanca, Alger ou Naples.

Un article à retrouver en entier sur le site de la Tribune de Genève :
L’exposition «La fabrique du monde» invite à l’exploration de nouveaux espaces imaginaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>